Decidim Fest 2022 : l’avenir de l’Internet

Decidim Fest 2022 : l’avenir de l’Internet

L’univers du logiciel libre Decidim compte dans ses rangs une multitude d’intégrateurs comme Open Source Politics qui contribuent à son développement depuis sa création. Les ajouts et corrections se font sur une base de code partagée, ainsi, le logiciel n‘est pas développé en silo par une seule équipe, mais par une véritable communauté. Depuis six ans, contributeurs, chercheurs, activistes du logiciel libre, curieux et autres membres de la communauté Decidim se réunissent à Barcelone (ou à distance par temps de pandémie) pour l’événement annuel organisé autour de son outil de participation citoyenne. Cet événement, d’abord appelé JAM, et maintenant Decidim Fest, a eu lieu les 13 et 14 octobre derniers. Cinq membres de notre équipe étaient sur place pour assister aux conférences, profiter du soleil et vous faire le compte-rendu des temps forts de ce Decidim Fest 2022 !

Une partie de notre délégation au Decidim Fest avec dans l’ordre, Simon Žilinskas – Inta, Baptiste Thivend et Pauline Bessoles.

En amont, une rencontre avec nos homologues européens

La veille de la conférence, nous avons convié les entreprises qui, comme nous, sont fournisseurs de plateformes Decidim, à nous rejoindre pour un atelier dédié à l’amélioration et au renforcement de la collaboration entre nos différentes structures. Ce moment d’échange a été particulièrement fructueux, et il en est ressorti des points très encourageants, notamment une gestion collaborative des modules autour de Decidim ou encore la mise en place de processus de co-financement inter-entreprises. PokeCode (Barcelone), Mainio Tech (Helsinki), Octree (Genève) ainsi que de nombreuses autres entreprises ont annoncé leur volonté de collaborer plus étroitement afin d’améliorer Decidim encore plus efficacement. Nous continuons les discussions et vous tiendrons au courant de nos avancées !

Le Decidim Fest était organisé sur deux jours : le premier offrant une vision approfondie des sujets comme les communs numériques et la démocratie, et le second consacré à la communauté et à son avenir. La partie « théorique​ » (bien que très enrichie d’échanges et questions-réponses) a couvert un ensemble de sujets divers.

Premier jour : la construction d’un mouvement mondial

La journée a commencé par une discussion entre les représentants de 5 villes utilisant Decidim : Kakogawa (Japon), Monterrey (Mexique), Bruxelles (Belgique), New York (USA) et Barcelone (Catalogne, Espagne). Ce fut l’occasion de partager les meilleures pratiques issues de diverses expériences. Par exemple, le représentant de la ville de Bruxelles a souligné l’importance d’une approche hybride (numérique + présentiel), la représentante de la ville de Barcelone a partagé la manière dont  ils gèrent l’opposition à la participation des citoyens, et la représentante de la ville mexicaine de Monterrey a enfin parlé de leur expérience d’ouverture d’un budget participatif sur 5% du budget municipal dans une ville de 5 millions d’habitants. Arnaud Pinxteren (Bruxelles) a partagé l’idée d’aider les citoyens à visualiser les projets via des outils de réalité virtuelle  – avis à nos partenaires, que diriez-vous de l’ajouter à notre feuille de route et de le faire au prochain budget participatif ?

Le rôle des projets open source dans l’infrastructure web

La discussion a été suivie d’un exposé et d’une séance de questions-réponses avec Adriana Groh, responsable du Sovereign Tech Fund en Allemagne. Comme l’illustre cette image qu’elle a partagée au cours de son intervention, l’infrastructure numérique moderne repose sur quelques projets open source maintenus parfois par seulement 1 ou 2 développeurs engagés. En fait, 64 % des 133 principaux projets GitHub sont maintenus par un ou deux développeurs. Cela s’explique par le fait que, le plus souvent, leur travail n’est pas financé par un modèle économique viable sur le long terme. Son fonds soutient ces projets d’infrastructure numérique et leur maintenance non seulement en fournissant des ressources financières mais aussi en aidant à construire une communauté durable autour du projet. 

Les discussions suivantes ont porté sur la réglementation de l’internet, les stratégies de lutte contre la désinformation et la manière de réduire les inégalités sur internet. Les vidéos des interventions seront bientôt disponibles, nous vous tiendrons informés dès leur publication ! 

En résumé, cette première journée de festival nous a donné matière à réflexion, qu’il s’agisse de la soutenabilité des projets open source, de la coopération au sein de la communauté ou encore de nos pratiques de développement et de formation ! 

Deuxième jour : vie de la communauté Decidim

La deuxième journée a été consacrée exclusivement à la communauté. En plus des nombreuses occasions de discuter avec les autres « decidimeurs », l’Assemblée générale du vendredi matin a été l’occasion d’un débat structuré sur l’avenir de l’association et de la communauté. Trois grands chantiers ont fait l’objet d’une présentation par Arnau Monterde, Carolina Romero et Nil Homedes, tout trois travaillant au sein de l’association Decidim, puis les participants ont été séparés en deux groupes, pour travailler sur les différentes thématiques. 

L’internationalisation du logiciel et de la communauté 

Avec l’expansion dans tous les continents du logiciel Decidim, de nouvelles plateformes communautaires locales ont été créées, et notre Club utilisateurs en fait partie ! La création de plateformes comme le Club ou comme Metadecidim Japan fait entrer la communauté dans une nouvelle échelle internationale, et de nouvelles questions se posent. Comment intégrer les sections locales dans une communauté plus grande ? Comment encourager l’organisation d’événements locaux, qui viennent de la communauté et plus de l’association, comme nous l’avons fait avec le Decidim Day en 2019 ? De grands projets s’annoncent dans plusieurs régions du monde… 

Le financement de l’association et sa soutenabilité 

Comment trouver des financements directs du secteur public, et à l’international ? Comment améliorer les financements privés et les donations ? Le logiciel s’internationalise, et ses financements aussi. 

L’amélioration des outils de participation communautaire

Présentation de la nouvelle mouture de metadecidim, plus accessible et accueillante, Ouverture et animation de canaux dédiés au design de Decidim, à ses traductions, ouverture d’un canal pour le support aux administrateurs (en anglais). L’objectif ? Améliorer la participation de tous types de profils, et pas seulement de développeurs ! 

De la théorie à la pratique

Enfin, le Decidim Fest s’est conclu par des ateliers – un pour la visualisation des données, un pour la refonte, et un pour les débats. Nous ne vous en dévoilons pas le contenu pour l’instant car nous prévoyons de consacrer des articles dédiés à ces sujets dans les semaines à venir, mais voici quelques photos et témoignages de la délégation OSP à Barcelone.

C’était un vrai plaisir de retrouver toute la communauté, et d’avoir le temps de discuter de sujets structurants avec l’association, les entreprises et les chercheurs autour de Decidim ! L’atelier sur le redesign a été particulièrement intéressant, et nous a permis de faire nos retours sur une première maquette présentée par les designers de Populate, entreprise mandatée pour le redesign global des espaces utilisateur et administrateur. Nous avions déjà fait un atelier en interne à nos bureaux, pour pouvoir recueillir les avis de nos collègues, que l’on a donc pu faire à ces équipes, très ouvertes à nos retours ! Hâte de voir ces améliorations sur nos plateformes ! 

Pauline Bessoles

La thématique de cette année : comment penser et construire l’internet du futur ? Quels sont les défis démocratiques que cet espace conflictuel, dont la gouvernance est de plus en plus centralisée et privatisée ? Quelles réponses pouvons-nous apporter depuis le bien commun numérique qu’est Decidim ? Autant de questions qui se posent chaque jour dans ma pratique professionnelle mais aussi dans nos vies personnelles et citoyennes qui sont encadrées, rythmées et sollicitées par des actions nécessitant internet.

Travaillant sur les questions de mobilisation des populations éloignées de la participation, notamment les jeunes, et des pratiques délibératives, j’ai rejoint le groupe s’employant à co-créer davantage de délibération sur Decidim dans un sens plus inclusif, accessible et sécurisé. Merci à nos collègues de Platoniq Foundation pour cet atelier !

Lisa Giner
L’atelier sur l’amélioration de la fonctionnalité débat.
L’atelier sur l’amélioration de la fonctionnalité débat.
L’atelier sur le redesign de l’espace administrateur.
L’atelier sur le redesign de l’espace administrateur (qui sortira dans la version 0.29!).
Une partie du public lors de l’ouverture du festival.
L’atelier sur l’internationalisation du logiciel et de la communauté.

Pour aller plus loin

Pour ne rien rater des prochaines fonctionnalités à venir sur Decidim et plus globalement de l’actualité d’Open Source Politics et du monde de la civic tech, inscrivez-vous à notre lettre d’information mensuelle !


Toutes les photos de cet article sont de Claudia López et sous licence CC BY-SA 4.0. L’illustration de l’infrastructure web elle, est de XKCD sous licence CC BY-NC 2.5. Le texte sous licence CC BY-SA 4.0. est de Baptiste Thivend, Lisa Giner, Pauline Bessoles et Simon Žilinskas – Inta.


La démocratie numérique passe à l’échelle européenne avec la Conférence Sur l’Avenir de l’Europe 🇪🇺

La démocratie numérique passe à l’échelle européenne avec la Conférence Sur l’Avenir de l’Europe 🇪🇺

Officiellement lancée le 9 mai 2021, la Conférence sur l’avenir de l’Europe est un exercice politique emblématique et une étape inédite dans l’histoire de la démocratie numérique.

C’est la première fois qu’un tel processus participatif est organisé à l’échelle européenne. Reposant sur la participation ouverte en ligne de citoyens dans toute leur diversité, le travail de panels citoyens tirés au sort et de plénières délibératives, la démarche prévue pour durer un an est la plus ambitieuse que nous ayons connue à ce jour.

C’est un grand honneur pour l’équipe d’Open Source Politics de contribuer depuis plusieurs mois à la préparation et la mis en place de la plateforme participative qui est placée au cœur de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Le contexte

Pourquoi Decidim ?

Dès 2019, les institutions européennes et les gouvernements des États membres ont exprimé leur souhait d’impliquer les citoyens dans la définition de l’avenir de l’Europe. Après un comparatif de toutes les plateformes existantes, le choix de l’Union européenne s’est portée sur Decidim. Renouvelant un engagement de longue date en faveur du logiciel libre, ce choix était naturel tant Decidim partage dans sa conception les principes démocratiques de la Conférence : transparence, intégrité et inclusion.

La plateforme participative

Plusieurs entreprises de l’écosystème européen Decidim ont travaillé sur la mise en place de la plateforme participative. Parmi elles, Open Source Politics a été sollicité il y a près d’un an par les services de la Commission pour aider les institutions à concevoir les modalités participatives et préparer le développement de nouvelles fonctionnalités. Lancée dès le 19 avril, la plateforme a déjà recueilli plusieurs milliers de contributions. Rédigées dans n’importe laquelle des 24 langues officielles de l’Union européenne, elles sont automatiquement traduites pour rendre possible la discussion à l’échelle du continent.

Cette plateforme est la plaque tournante centrale de la Conférence. C’est grâce à elle que les idées et événements relevant de dix thématiques identifiées sont partagés et débattus. Au-delà de ces espaces de contributions et des événements décentralisés, la plateforme sera enrichie dans le futur par la retransmission des plénières de la Conférence et la présentation des panels citoyens.

Espace des contributions

carte des événements COFE

La Conférence pour l’avenir de l’Europe

En cette période de changement sans précédent, les citoyens attendent plus que jamais une Union démocratique, cohérente et efficace, capable de faire face activement aux crises et défis actuels de l’Europe.

En réponse à ces défis, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil lancent conjointement la Conférence sur l’avenir de l’Europe pour donner aux citoyens un rôle décisionnaire dans l’élaboration des politiques européennes.

Le 10 mars 2021 a été signée une déclaration conjointe entre les institutions européennes qui précise les contours de ce projet. Les résultats de la conférence sont attendus au printemps 2022.

Nous devons rendre ce débat aussi vivant que possible. En ces temps de COVID, cela signifie expérimenter les plateformes numériques autant que possible. Avec cette plateforme, nous offrons les outils nécessaires pour donner à chacun la possibilité de s’engager activement dans ce débat et nous veillerons à ce que ces idées alimentent l’analyse et les conclusions de la Conférence. C’est leur avenir, c’est donc leur Conférence.

L’eurodéputé Guy Verhofstadt

Préparer la plateforme de la Conférence

Plusieurs services OSP sont impliqués dans la mise en place de ce la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

L’équipe Conseil

Notre équipe Conseil a organisé plusieurs ateliers de design au printemps et à l’été 2020 pour choisir les fonctionnalités de Decidim qui sont placées au cœur de la plateforme. Nous assurons depuis un an la coordination des acteurs impliqués dans la préparation de la plateforme, ce qui nous donne l’occasion de collaborer avec des entreprises suédoise (Digidem Lab sur les ateliers et formations), espagnole (Codegram sur les premiers développements) et roumaine (Tremend sur toutes les questions techniques).

L’équipe Produit

Notre équipe Produit intervient pour élaborer les spécifications des nouveaux développements et assurer la coordination avec la communauté Decidim. Evénements créés par les utilisateurs avec rapport de synthèses, gestion du multilinguisme, identité graphique sur mesure, carousel en page d’accueil, nouveaux systèmes d’évaluation des propositions… autant d’avancées qui bénéficieront à tous les administrateurs et utilisateurs de Decidim.

L’équipe Modération et Traduction

Nous avons constitué une équipe dédiée de quatre personnes pour assurer la modération a posteriori de la plateforme en temps réel et nous nous basons sur des experts linguistiques pour assurer une interaction avec les utilisateurs dans toutes les langues. Notre équipe de modération a également été responsable de l’intégration de tous les contenus de la plateforme dans les 24 langues.

Il est particulièrement stimulant d’échanger au quotidien avec des partenaires de tous les Etats-membres et originaires de plusieurs institutions sur l’organisation des futures étapes de la démarche et la préparation des analyses basées sur les outils d’intelligence artificielle développés par le centre de recherche de la Commission.

La plateforme n’attend que plus que vous. Vous pouvez y retrouver tous les événements créés et toutes les idées déjà déposées, mais également ajouter les vôtres et en discuter avec des citoyens de toute l’Europe. Rendez-vous sur futureu.europa.eu !

decidim budget participatif

Découvrez notre

newsletter !

 

Votre nouveau rendez-vous mensuel sur toute l'actualité Decidim en français et bien plus...

 

Félicitation ! vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !