Decidim Fest 2022 : l’avenir de l’Internet

Open Source Politics
IMG_5355

L’univers du logiciel libre Decidim compte dans ses rangs une multitude d’intégrateurs comme Open Source Politics qui contribuent à son développement depuis sa création. Les ajouts et corrections se font sur une base de code partagée, ainsi, le logiciel n‘est pas développé en silo par une seule équipe, mais par une véritable communauté. Depuis six ans, contributeurs, chercheurs, activistes du logiciel libre, curieux et autres membres de la communauté Decidim se réunissent à Barcelone (ou à distance par temps de pandémie) pour l’événement annuel organisé autour de son outil de participation citoyenne. Cet événement, d’abord appelé JAM, et maintenant Decidim Fest, a eu lieu les 13 et 14 octobre derniers. Cinq membres de notre équipe étaient sur place pour assister aux conférences, profiter du soleil et vous faire le compte-rendu des temps forts de ce Decidim Fest 2022 !

Une partie de notre délégation au Decidim Fest avec dans l’ordre, Simon Žilinskas – Inta, Baptiste Thivend et Pauline Bessoles.

En amont, une rencontre avec nos homologues européens

La veille de la conférence, nous avons convié les entreprises qui, comme nous, sont fournisseurs de plateformes Decidim, à nous rejoindre pour un atelier dédié à l’amélioration et au renforcement de la collaboration entre nos différentes structures. Ce moment d’échange a été particulièrement fructueux, et il en est ressorti des points très encourageants, notamment une gestion collaborative des modules autour de Decidim ou encore la mise en place de processus de co-financement inter-entreprises. PokeCode (Barcelone), Mainio Tech (Helsinki), Octree (Genève) ainsi que de nombreuses autres entreprises ont annoncé leur volonté de collaborer plus étroitement afin d’améliorer Decidim encore plus efficacement. Nous continuons les discussions et vous tiendrons au courant de nos avancées !

Le Decidim Fest était organisé sur deux jours : le premier offrant une vision approfondie des sujets comme les communs numériques et la démocratie, et le second consacré à la communauté et à son avenir. La partie « théorique​ » (bien que très enrichie d’échanges et questions-réponses) a couvert un ensemble de sujets divers.

Premier jour : la construction d’un mouvement mondial

La journée a commencé par une discussion entre les représentants de 5 villes utilisant Decidim : Kakogawa (Japon), Monterrey (Mexique), Bruxelles (Belgique), New York (USA) et Barcelone (Catalogne, Espagne). Ce fut l’occasion de partager les meilleures pratiques issues de diverses expériences. Par exemple, le représentant de la ville de Bruxelles a souligné l’importance d’une approche hybride (numérique + présentiel), la représentante de la ville de Barcelone a partagé la manière dont  ils gèrent l’opposition à la participation des citoyens, et la représentante de la ville mexicaine de Monterrey a enfin parlé de leur expérience d’ouverture d’un budget participatif sur 5% du budget municipal dans une ville de 5 millions d’habitants. Arnaud Pinxteren (Bruxelles) a partagé l’idée d’aider les citoyens à visualiser les projets via des outils de réalité virtuelle  – avis à nos partenaires, que diriez-vous de l’ajouter à notre feuille de route et de le faire au prochain budget participatif ?

Le rôle des projets open source dans l’infrastructure web

La discussion a été suivie d’un exposé et d’une séance de questions-réponses avec Adriana Groh, responsable du Sovereign Tech Fund en Allemagne. Comme l’illustre cette image qu’elle a partagée au cours de son intervention, l’infrastructure numérique moderne repose sur quelques projets open source maintenus parfois par seulement 1 ou 2 développeurs engagés. En fait, 64 % des 133 principaux projets GitHub sont maintenus par un ou deux développeurs. Cela s’explique par le fait que, le plus souvent, leur travail n’est pas financé par un modèle économique viable sur le long terme. Son fonds soutient ces projets d’infrastructure numérique et leur maintenance non seulement en fournissant des ressources financières mais aussi en aidant à construire une communauté durable autour du projet. 

Les discussions suivantes ont porté sur la réglementation de l’internet, les stratégies de lutte contre la désinformation et la manière de réduire les inégalités sur internet. Les vidéos des interventions seront bientôt disponibles, nous vous tiendrons informés dès leur publication ! 

En résumé, cette première journée de festival nous a donné matière à réflexion, qu’il s’agisse de la soutenabilité des projets open source, de la coopération au sein de la communauté ou encore de nos pratiques de développement et de formation ! 

Deuxième jour : vie de la communauté Decidim

La deuxième journée a été consacrée exclusivement à la communauté. En plus des nombreuses occasions de discuter avec les autres « decidimeurs », l’Assemblée générale du vendredi matin a été l’occasion d’un débat structuré sur l’avenir de l’association et de la communauté. Trois grands chantiers ont fait l’objet d’une présentation par Arnau Monterde, Carolina Romero et Nil Homedes, tout trois travaillant au sein de l’association Decidim, puis les participants ont été séparés en deux groupes, pour travailler sur les différentes thématiques. 

L’internationalisation du logiciel et de la communauté 

Avec l’expansion dans tous les continents du logiciel Decidim, de nouvelles plateformes communautaires locales ont été créées, et notre Club utilisateurs en fait partie ! La création de plateformes comme le Club ou comme Metadecidim Japan fait entrer la communauté dans une nouvelle échelle internationale, et de nouvelles questions se posent. Comment intégrer les sections locales dans une communauté plus grande ? Comment encourager l’organisation d’événements locaux, qui viennent de la communauté et plus de l’association, comme nous l’avons fait avec le Decidim Day en 2019 ? De grands projets s’annoncent dans plusieurs régions du monde… 

Le financement de l’association et sa soutenabilité 

Comment trouver des financements directs du secteur public, et à l’international ? Comment améliorer les financements privés et les donations ? Le logiciel s’internationalise, et ses financements aussi. 

L’amélioration des outils de participation communautaire

Présentation de la nouvelle mouture de metadecidim, plus accessible et accueillante, Ouverture et animation de canaux dédiés au design de Decidim, à ses traductions, ouverture d’un canal pour le support aux administrateurs (en anglais). L’objectif ? Améliorer la participation de tous types de profils, et pas seulement de développeurs ! 

De la théorie à la pratique

Enfin, le Decidim Fest s’est conclu par des ateliers – un pour la visualisation des données, un pour la refonte, et un pour les débats. Nous ne vous en dévoilons pas le contenu pour l’instant car nous prévoyons de consacrer des articles dédiés à ces sujets dans les semaines à venir, mais voici quelques photos et témoignages de la délégation OSP à Barcelone.

C’était un vrai plaisir de retrouver toute la communauté, et d’avoir le temps de discuter de sujets structurants avec l’association, les entreprises et les chercheurs autour de Decidim ! L’atelier sur le redesign a été particulièrement intéressant, et nous a permis de faire nos retours sur une première maquette présentée par les designers de Populate, entreprise mandatée pour le redesign global des espaces utilisateur et administrateur. Nous avions déjà fait un atelier en interne à nos bureaux, pour pouvoir recueillir les avis de nos collègues, que l’on a donc pu faire à ces équipes, très ouvertes à nos retours ! Hâte de voir ces améliorations sur nos plateformes ! 

Pauline Bessoles

La thématique de cette année : comment penser et construire l’internet du futur ? Quels sont les défis démocratiques que cet espace conflictuel, dont la gouvernance est de plus en plus centralisée et privatisée ? Quelles réponses pouvons-nous apporter depuis le bien commun numérique qu’est Decidim ? Autant de questions qui se posent chaque jour dans ma pratique professionnelle mais aussi dans nos vies personnelles et citoyennes qui sont encadrées, rythmées et sollicitées par des actions nécessitant internet.

Travaillant sur les questions de mobilisation des populations éloignées de la participation, notamment les jeunes, et des pratiques délibératives, j’ai rejoint le groupe s’employant à co-créer davantage de délibération sur Decidim dans un sens plus inclusif, accessible et sécurisé. Merci à nos collègues de Platoniq Foundation pour cet atelier !

Lisa Giner
L’atelier sur l’amélioration de la fonctionnalité débat.
L’atelier sur l’amélioration de la fonctionnalité débat.
L’atelier sur le redesign de l’espace administrateur.
L’atelier sur le redesign de l’espace administrateur (qui sortira dans la version 0.29!).
Une partie du public lors de l’ouverture du festival.
L’atelier sur l’internationalisation du logiciel et de la communauté.

Pour aller plus loin

Pour ne rien rater des prochaines fonctionnalités à venir sur Decidim et plus globalement de l’actualité d’Open Source Politics et du monde de la civic tech, inscrivez-vous à notre lettre d’information mensuelle !


Toutes les photos de cet article sont de Claudia López et sous licence CC BY-SA 4.0. L’illustration de l’infrastructure web elle, est de XKCD sous licence CC BY-NC 2.5. Le texte sous licence CC BY-SA 4.0. est de Baptiste Thivend, Lisa Giner, Pauline Bessoles et Simon Žilinskas – Inta.


Plus d'articles