Mettez en place facilement un budget participatif pour votre ville

👇 Des centaines de collectivités territoriales ont mis en place un budget participatif. Pourquoi pas la vôtre ?

🚀 Nos équipes vous accompagnent dans la mise en place d’une plateforme numérique Decidim pour simplifier chaque étape de l’organisation d’un budget participatif : appel à projet, évaluation, vote et suivi de la réalisation.

 

Notre équipe a accompagné plus de 10 budgets participatifs en France et en Belgique

Comment construire un budget participatif ? 

Les budgets participatifs sont dans l’air du temps

Un budget participatif (BP) est une démarche qui encourage fortement la participation citoyenne. La ville d’Angers, par exemple, a misé avec succès sur l’engagement de ses citoyens. En 2019, plus de 9400 participant.e.s ont décidé ensemble de projets financés par une enveloppe de 1 million d’euros. Elle renouvelle ainsi pour la troisième année cette démarche participative grâce à sa plateforme numérique “Écrivons Angers”. De nombreux autres exemples fleurissent encore aujourd’hui en France, à l’image par exemple du budget participatif de Montreuil 

Ce processus de démocratie participative s’appuie en grande partie sur des outils spécifiques incluant une plateforme numérique de consultation . Pour obtenir une participation comme celle du budget participatif de Paris, il vous faudra quelques ingrédients indispensables qui demandent une bonne anticipation, comme par exemple la définition du public cible ou la conception d’une communication pertinente et adaptée. L’objectif de ce guide est  de vous aider à mettre en place cette démarche participative à l’aide de solutions pratiques éprouvées au cours des dernières années. 

Les bonnes questions à se poser  pour organiser un budget participatif réussi

De nombreuses questions se posent pour une structure qui s’engage pour la première fois dans la conduite d’un budget participatif : 

  • Comment s’organiser en interne pour mener un budget participatif ? 
  • Quelles étapes sont essentielles dans le processus de concertation
  • Comment réussir à inclure un maximum de participants dans le processus de concertation ? 
  • Comment communiquer durant les différentes phases du budget participatif
  • Quel équilibre trouver entre les démarches en présentiel et les outils numériques participatifs
  • A quels blocages ou difficultés faut-il s’attendre lorsqu’on organise son premier budget participatif
  • Comment rendre son budget participatif unique et parfaitement adapté à sa collectivité ? 

Ci-dessous quelques ressources qui couvrent les paramètres humains, organisationnels et techniques que vous devez prendre en compte pour faire émerger efficacement l’intelligence collective de votre territoire.

Les étapes du budget participatif

Certaines de ces démarches sont particulièrement réussies comme le budget participatif du Gers par exemple. Si chaque budget participatif implique un contexte particulier et un besoin d’adaptation à ce dernier, il existe toutefois des actions certaines et fixes que l’on retrouve dans tous les budgets participatifs couronnés de succès !

Ce guide vous explique à chacune des étapes ci dessous, comment surpasser les défis que pose l’organisation d’un budget participatif. 

1 – La conception 

Vous apprendrez durant cette phase comment définir un cadre précis à votre budget participatif. Il vous faudra définir quelles modalités sont nécessaires en interne afin d’avoir une équipe projet pertinente et efficace. Enfin, en plus du “savoir faire”, il vous faudra également le “faire savoir” et pour cela rien de tel qu’établir une stratégie de communication adaptée ! 

2 – Les propositions 

Pour recueillir un maximum de propositions qui ont du sens, il est nécessaire d’hybrider le physique et le numérique. Il s’agit de penser les deux pour les réussir ensemble et non séparément. Forte de son expérience en la matière, l’équipe OSP vous présente comment animer la plateforme numérique Decidim du budget participatif, que ce soit pour les relances ou encore la modération de la plateforme.

3 – L’évaluation 

L’évaluation des propositions est toujours un phase délicate ! Etablissez des des critères pertinents et pensez à les énoncer clairement au début de votre démarche pour faire remonter les meilleures propositions et aider les services de votre organisation à estimer leur faisabilité technique. 

4 – Le vote 

Essentiel car emblématique de toute démarche participative, la phase de vote à besoin d’être organisée et animée ! Pour cela, nous vous conseillons ici sur la meilleure manière de valoriser les propositions retenues et sur les modalités de vote à retenir afin d’obtenir le résultat le plus clair et le plus pertinent pour votre démarche. 

5 – La réalisation 

Enfin, l’objectif final est à portée de main mais il vous faut encore valider les résultats obtenus et surtout réaliser les projets retenus ! Decidim dispose d’une fonctionnalité de suivi très pratique pour animer la communauté de participants et à rendre compte de la concrétisation des initiatives lauréates.

Foires aux questions sur le budget participatif :

Qu'est-ce qu'un budget participatif ?
Un budget participatif est une démarche qui consiste à impliquer les citoyens dans la gestion financière de leur ville, leur département etc. Une collectivité souhaitant mettre en place un budget participatif procèdera par étapes : définir le pourcentage du budget total qui sera alloué au processus, puis collecter les propositions des citoyens quant à l’utilisation de ces fonds. Enfin, il s’agira de faire voter puis mettre en place les meilleurs projets. À une période où la défiance des Français vis-à-vis de la politique se fait de plus en plus grande, une telle démarche permet de restaurer le lien de confiance entre élus et citoyens en mettant en place un dispositif de participation qui garantit le respect des engagements pris par tous.
5 infos à savoir sur les budgets participatifs
  • Le format du budget participatif est ancien : le premier s’est tenu à Porto Alegre dès 1989 !
  • De nombreuses réplications depuis cette date en ont fait un dispositif éprouvé : de 6 avant 2014, le nombre de collectivités ayant lancé un budget participatif atteint 200 en France en 2019
  • Vote unique, par note, préférentiel ou pondéré ? Les projets qui sont sélectionnés à l’issue de la phase de vote dépendent en partie du choix méthodologique que vous avez effectué.
  • Les budgets participatifs peuvent être adaptés à toutes les échelles : au niveau national (Portugal), ou au niveau des lycées (régions Poitou-Charentes ou Nord-Pas-de-Calais). Des exemples bailleurs sociaux existent également, Elogie – SEIMP et la RIVP il utilisent Decidim pour leur budget participatifs.
  • Les budgets participatifs, en encourageant souvent l’expression de désirs centrés sur le niveau local, constituent un outil d’inclusion intéressant : des études ont montré que les inégalités de parole diminuent au fil des éditions.
5 raisons de lancer un budget participatif
  • Les citoyens constatent directement l’impact de leur participation sur leur vie quotidienne et sont donc souvent satisfaits de cette refondation du lien entre politique et citoyen.
  • Le budget participatif correspond à toutes les enveloppes : le montant alloué peut être adapté en fonction des moyens de l’institution commanditaire. 
  • C’est un dispositif idéal pour qui veut tester un processus participatif puisqu’il n’implique pas des coûts d’entrée (notamment logistiques)  vertigineux, contrairement à un sondage délibératif ou à une conférence de consensus. 
  • Les administrations sont mises à contribution au cours d’un budget participatif, les sensibilisant aux enjeux de la participation citoyenne.
  • Ayant le statut d’expérimentation renouvelée annuellement, le budget participatif laisse d’importantes marges de progression au fur et à mesure des éditions.
5 conseils clés pour mettre en place un budget participatif
  • Favorisez l’ouverture de la démarche : les citoyens seront d’autant plus confiants dans le dispositif s’ils sentent qu’il n’y a pas d’arbitraire politique. 
  • Prévoyez des ressources humaines suffisantes sur le terrain mais également pour l’analyse.
  • Pensez à impliquer les porteurs de projet tout au long du processus ; ils seront vos meilleurs ambassadeurs.
  • Appréhendez rapidement la nécessité de transformation du quotidien de l’administration afin de réussir à absorber les contributions citoyennes dans le travail des fonctionnaires.
  • Le budget participatif étant un dispositif simple, n’hésitez pas à adopter une communication extensive afin de le faire connaître ; cela bénéficiera par ricochet aux autres mécanismes de participation que vous lancerez

 

La plateforme Decidim permet-elle d'organiser un budget participatif ?

Decidim propopulse des dizaines de budget participatif en France et en Europe notamment :

Decidim permet aux citoyens de proposer, soutenir et décider directement des dépenses du budget participatif sur l’ensemble de la ville et des quartiers, tout en fournissant à l’institution locale une interface d’administration complète pour superviser toutes les étapes et évaluer les propositions.Ce type de démarche participative sensibilise les habitants aux coûts des projets, tout en créant du lien social et un lien de confiance entre l’institution et les citoyens. Sur Decidim, il est possible de suivre directement depuis la plateforme l’avancée des projets lauréats.

Open Source Politics

RCS Paris 820 412 161
32 rue des Cascades
75020 Paris (France)

contact@opensourcepolitics.eu

Suivez nous !

Besoin d'une explication, d'une démo

Laissez nous votre contact nos équipes vous recontacterons dans les plus brefs délais pour fixer un rendez-vous.

Nous vous recontacterons au plus vite.