Convention citoyenne pour le climat : Est-Ensemble mobilise les habitants

Convention citoyenne pour le climat : Est-Ensemble mobilise les habitants

L’intercommunalité d’Est Ensemble, regroupant neuf villes du département de la Seine-Saint-Denis en Île-de-France a organisé une Convention Citoyenne Locale ! 100 citoyens et citoyennes, tirés au sort et représentatifs du territoire rédigent une charte citoyenne pour le climat ou “avis citoyen” soumis au vote du Conseil de Territoire. Elle a fait appel à Open Source Politics pour présenter la démarche et offrir un espace de travail privé aux membres du panel citoyen sur une plateforme Decidim nommée “Ensemble pour le climat”.

Le travail de préparation de la Convention citoyenne locale

Sur le modèle de la convention citoyenne pour le climat nationale, 100 citoyens et citoyennes du territoire ont été tirés au sort par un institut de sondage spécialisé IRS Quality.  L’enjeu ? Qu’ils soient représentatifs du territoire : lieu de résidence, genre, âge et niveau de diplôme. L’objectif ici était “d’établir une série de mesures concrètes pour lutter contre le dérèglement climatique dans le respect de la justice sociale et environnementale, en prenant en compte la biodiversité, dans les champs de compétence d’Est Ensemble et de ses villes”. L’intercommunalité d’Est Ensemble a tout de suite insisté sur le but de garantir une prise en compte maximale des propositions dans les politiques publiques, après avoir été soumises au vote – motivé – du conseil de territoire.

Réunis durant 5 mois entre septembre 2021 et février 2022, ils ont participé à cinq sessions de travail à raison d’un week-end par mois, temps pour lequel ils ont été indemnisés comme pour les jurés d’assises. 

Des experts – par exemple des universitaires, des représentants d’entreprises ou d’associations, des journalistes, des cadres de l’administration ou encore des élus syndicaux – ont été sollicités pour partager leurs connaissances et leurs points de vue à propos des sujets discutés. 

A l’occasion de ces sessions, le panel citoyen a été accompagné par un comité de pilotage, composé d’agents et d’élus d’Est ensemble ainsi que par un comité des garants et protecteurs du débat. Ces derniers ont été désignés par la Commission nationale du débat public (CNDP) pour leur expertise en matière de consultation citoyenne et d’environnement.

Nos collègues et amis de Missions Publiques se sont chargés, quant à eux, de l’animation et de la facilitation des débats lors des séances de travail. Le 30 janvier une liste de 200 propositions autour de sept axes de réflexion a été rendue publique, parmi lesquelles le fait de déminéraliser et de désartificialiser les sols, d’intégrer systématiquement les enjeux climatiques aux nouvelles constructions d’immeubles ou encore de réduire l’usage de la voiture en mettant en place des mesures incitatives mais aussi contraignantes (voir le détail dans la Charte de la Convention Citoyenne Locale pour le Climat et la Biodiversité d’Est Ensemble).

Merci à Antoine Gaboriau, co-auteur de cet article.

Premier budget participatif pour la Ville de Lyon

Premier budget participatif pour la Ville de Lyon

12,5 millions d’euros, c’est le budget alloué par la ville de Lyon pour que les idées de ses citoyens prennent vie : cette enveloppe en fait le deuxième budget participatif le mieux doté de France ! C’est via une nouvelle plateforme Decidim propulsée par Open Source Politics que les propositions citoyennes sont recueillies, en complément des dispositifs prévus en présentiel !

Plus de 200 propositions citoyennes en trois semaines pour le budget participatif! 

Pour cette première édition du budget participatif, la plateforme Oyé permet aux citoyens et citoyennes de déposer leurs idées pour leur ville, qu’ils y vivent, travaillent ou étudient. Dès le début de la quatrième semaine d’ouverture de la fameuse boîte à idées, les Lyonnaises et Lyonnais pouvaient déjà soutenir et commenter 200 idées déposées dont plus de 37% ont été catégorisées par leur auteur.e dans la thématique “cadre de vie” et 26% dans la thématique “environnement et nature en ville” (consultables ici). 

Traçabilité de la démarche : de l’idée à la réalisation de projet 

Dans ce cadre, de nombreux ateliers sont organisés en présentiel pour aider les participant.e.s à affiner leurs idées, discuter avec d’autres habitant.e.s et animateur.ice.s de la ville afin de développer ensemble leurs envies pour leur quartier. Des stands de rencontre sont également déployés dans toute la ville pour poser directement des questions sur le dispositif aux agent.e.s impliqué.e.s. La plateforme Oyé permet notamment de consulter l’agenda de ces différentes rencontres et d’en prendre connaissance directement grâce à la carte interactive. 

Atelier budget participatif ville de Lyon

Les participants pourront ensuite voter sur les projets ayant passé l’étude de faisabilité juridique, technique et financière menée par les techniciens de la ville. La répartition de l’enveloppe budgétaire par arrondissement selon leur densité de population, demandera une mobilisation active des différentes mairies d’arrondissement et leurs services tout au long de l’instruction des idées déposées. Une fois les projets lauréats annoncés, la fonctionnalité “suivi” de la plateforme permettra de consulter le suivi des réalisations des projets qui auront recueilli le plus de voix. Dans un souci de traçabilité, il sera ainsi possible de s’enquérir, grâce à une frise chronologique et à une jauge, de l’état d’exécution des projets par thématique, renseignés au fil de l’eau par la municipalité. 

Une collaboration enrichissante avec l’équipe de la Ville de Lyon

Ce type de budget participatif se déployant dans la troisième ville de France nécessite un accompagnement dès la conception de démarche, adapté à la multiplicité d’acteur.ice.s impliqué.e.s dans ce projet. L’équipe d’Open Source Politics accompagne donc l’équipe projet de la ville de Lyon depuis décembre 2021 à l’occasion d’ateliers et d’échanges hebdomadaires. Ils permettent de débattre, ajuster et recueillir les éléments nécessaires au lancement, conciliant ainsi les enjeux et retours propres aux métiers de chacun.e des spécialistes intervenus.

En parallèle, cette collaboration va pouvoir faire évoluer Decidim puisque la Ville a financé de nouvelles fonctionnalités qui pourront servir à d’autres collectivités dotées de l’outil Decidim. Le pôle recherche et développement d’Open Source Politics mène ainsi actuellement des recherches dans le cadre d’explorations d’outils complémentaires pour faciliter l’instruction des propositions par les différentes directions de chacune des mairies d’arrondissement de grandes villes comme Lyon. 

Les différents tests sur les questions d’accessibilité que nous menons conjointement avec les représentants d’associations concernées, les agents de la ville et l’équipe produit d’Open Source Politics sont également une occasion de nourrir toute la réflexion de la communauté Decidim sur le sujet (en savoir plus ici :  Accessibility – a11y · decidim/decidim) et d’impulser de nouveaux projets en ce sens.  

Ce projet pilote est le premier d’une série de nombreuses concertations que la plateforme Oyé a vocation à accueillir. Nous espérons bientôt y voir d’autres échelons administratifs de la ville et acteurs de la participation citoyenne animer des espaces dédiés. 

decidim budget participatif

Découvrez notre

newsletter !

 

Votre nouveau rendez-vous mensuel sur toute l'actualité Decidim en français et bien plus...

 

Félicitation ! vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !