La vague verte des résultats des élections municipales de 2020, marque un tournant écologique pour les grandes villes de France. Les volontés citoyennes se sont exprimées dans les urnes mais pas seulement… à l’aval des municipales, des plateformes participatives ont vu le jour, propices à l’expression citoyenne. 

Comment les plateformes de participation ont-elles contribué à la victoire de certaines listes candidates ? Que vont devenir ces plateformes et les propositions des habitant.e.s?

Lyon, victoire d’une liste citoyenne et écologiste :

participer.changerlyon.fr

Lancée grâce à l’accompagnement d’OSP par des militant.e.s d’Europe Ecologie-Les Verts et les écologistes sans appartenance partisane, la plateforme participative Changer Lyon a été installée dans le cadre d’un « Appel à Changer Lyon et sa métropole ». 

Ce projet de co-construction de 6 mois a connu plusieurs phases, dont l’animation d’ateliers thématiques, avec la fonction “Assemblée” de Decidim. Ces ateliers ont abouti à la rédaction de 5 propositions phares réunies dans une concertation de synthèse, présentée sur la plateforme numérique, visant à recueillir les réactions d’un public large avant de rentrer dans la rédaction finale du programme.

Ce programme, auquel certain.e.s Lyonnai.se.s ont contribué est celui qui a remporté le second tour des municipales à 52%. 

Plus d’informations sur la plateforme de participation Changer Lyon : https://opensourcepolitics.eu/project/changer-lyon/

Les projets citoyens de Grenoble en commun :

lafabrique.grenobleencommun.fr


La plateforme de Grenoble en Commun s’est conjuguée à un appel à construire un projet citoyen solidaire et écologiste pour l’avenir de Grenoble et de sa métropole. 

En plus de la plateforme en ligne qui regroupait un certain nombre de citoyen.ne.s, des temps publics et des rencontres ont été organisé.e.s. La plateforme a servi à nourrir ces débats et ses rencontres. Elle a donné la possibilité aux habitant.e.s de déposer plus de 200 propositions librement, de soutenir ou de réagir aux propositions par commentaires. L’équipe de campagne a progressivement fait un travail de re-catégorisation des propositions dans des catégories pertinentes, qui ont formé le squelette cohérent du futur projet, et du programme présenté aux Grenoblois.e.s. pour les élections municipales de 2020. 

A plus de 53%, c’est pour ce programme que les habitant.e.s ont voté lors du second tour des élections municipales de 2020.

Plus d’informations sur la plateforme de participation de grenoble en commun : https://opensourcepolitics.eu/project/grenoble-en-commun/


Victoire de la  liste citoyenne et sans étiquette  Réveillons Annecy :

fabriquecitoyenne.reveillonsannecy.fr

Réveillons Annecy


La plateforme de la Fabrique citoyenne d’Annecy a été mise en ligne par OSP dans le cadre d’un partenariat avec la démarche Action commune ! dont le projet était d’accompagner l’émergence de listes citoyennes pour les élections municipales de 2020. 

Dans une démarche ouverte, sans étiquette de parti, Réveillons Annecy a réuni 60 personnes, citoyen.ne.s de tous les quartiers et élu.e.s de plusieurs horizons dont la priorité était l’urgence climatique, sociale et démocratique. Autour de l’élaboration d’un projet municipal, 10 thématiques ont été identifiées par des groupes de travail composés de citoyens et d’élus. Ces thématiques ont été proposées sur la plateforme participative Réveillons Annecy. Ainsi, les citoyen.ne.s qui se reconnaissaient dans ces priorités, ont pu compléter le programme, participer aux thématiques et proposer leurs idées pour leur Ville. 

Avec cette démarche démocratique, la liste Réveillons Annecy atteint le score le plus haut de 44 % des voix pour les municipales de 2020.

Plus d’information sur la plateforme de participation de Reveillons Annecy : https://opensourcepolitics.eu/project/reveillons-annecy/

Le Printemps Marseillais et la participation citoyenne d’entre deux tours :

laparoleestavous.printempsmarseillais.fr

Printemps Marseillais


Après un appel à projet lancé en juillet 2019, le Printemps Marseillais a réuni les forces politiques de gauche et de l’écologie, ainsi que des associations et des citoyen.ne.s.

Pour permettre à un panel plus large de personnes de participer au programme de cette liste, le printemps Marseillais a fait appel à Open Source Politics pour mettre en place une plateforme de contribution en ligne. 

Cette participation numérique s’est complétée d’ateliers participatifs dans chaque quartier et arrondissement de la ville, avec des membres du Printemps Marseillais et les habitant.e.s des quartiers.

Avec son programme, le Printemps Marseillais était en tête au premier tour des municipales 2020. Entre les deux tours, et pendant le confinement, la plateforme a proposé aux citoyen.ne.s de participer à une réflexion générale et à l’adaptation du programme pour répondre à de nouveaux enjeux tels que la gestion de la crise sanitaire.

Pendant ce confinement, le numérique a donc pris toute son importance, et a permis aux Marseillais.e.s de continuer d’exercer leur citoyenneté et de proposer leurs idées pour la ville. 

Lors du second tour, le Printemps Marseillais a remporté les élections à 40% des voix. 

Plus d’information sur la plateforme de participation du Printemps Marseillais : https://opensourcepolitics.eu/project/printemps-marseillais/

Quel avenir pour ces plateformes ?

Au-delà de l’objectif d’implication des citoyen.ne.s dans le programme municipal, la liste candidate du Printemps Marseillais s’est engagée à continuer de faire vivre la plateforme laparoleestavous.fr pour impliquer les citoyen.ne.s dans la gestion et la gouvernance de la ville mais aussi dans l’objectif plus large de devenir un outil de transparence et de suivi des engagements de campagne.

L’avenir des plateforme d’Annecy, de Grenoble, et de Lyon n’a pas été clairement défini par les collectifs élus. Cependant, tout comme pour le Printemps Marseillais, la flexibilité des plateformes que nous mettons en place, ainsi que notre accompagnement sur-mesure va permettre à ces élus de faire évoluer leur plateforme et de faire émerger de nouveaux usages. Ainsi, ils pourront faire perdurer la participation des citoyen.ne.s et les impliquer toujours un peu plus dans les décisions locales.


Des mandats reconduits grâce aux outils participatifs ?

D’autres candidat.e.s avaient eux/elles, déjà fait appel à nous pour mettre en place des espaces numériques de participation lors de leur mandat. 

La majorité des villes que nous avons accompagnées dans leur projets participatifs ont vu leur mandat reconduit.

Serait-ce la preuve que l’association des citoyen.ne.s aux décisions est un moteur de confiance ? Histoire à suivre…

Découvrez les plateformes que nous accompagnons depuis plusieurs années, et qui ont pu expérimenter plusieurs formes de concertations : 

Besoin d'une explication, d'une démo

Laissez nous votre contact nos équipes vous recontacterons dans les plus brefs délais pour fixer un rendez-vous.

Nous vous recontacterons au plus vite.