Les résultats aux élections municipales de 2020 ont fortement bouleversé le paysage politique dans les grandes villes françaises. D’une part, la campagne électorale a été marqué par la crise sanitaire et l’entrée en vigueur du confinement dans l’entre-deux-tours. D’autre part, les électeurs ont d’autre part observé la multiplication des plateformes de participation citoyenne. De nombreuses listes se sont appuyés sur ces plateformes afin de recueillir les contributions citoyennes. C’est ainsi que les citoyens ont ainsi eu l’opportunité de contribuer en ligne à la construction de plusieurs programmes politiques.

Comment ces plateformes ont-elles contribué à la victoire de certaines listes ? Voici ci-dessous quelques éléments de réponse :

Lyon, victoire d’une liste citoyenne et écologiste aux élections municipales 2020 :

participer.changerlyon.fr

La liste Europe Ecologie Les verts lors des municipales 2020

Le groupe local d’Europe Ecologie-Les Verts a souhaité inclure les lyonnais.e. dans la phase de construction du programme. C’est dans ce but que Europe Ecologie-Les Verts a fait appel à Open Source Politics en vue de lancer la plateforme Changer Lyon. Cette plateforme a permis au groupe local d’Europe Ecologie-Les Verts d’élaborer un programme participatif. Par ailleurs, les militants ont organisé de nombreux ateliers thématiques grâce à la fonction “Assemblée” de Decidim. A la suite de ces ateliers, une concertation a synthétisé 5 propositions phares du programme. Les lyonnais.e.s étaient en mesure de consulter ces propositions depuis la plateforme Changez Lyon.

Ce programme co-construit avec les lyonnais.e.s est celui qui a remporté le second tour des municipales à 52%. 

Plus d’informations sur la plateforme de participation Changer Lyon : https://opensourcepolitics.eu/project/changer-lyon/

Les projets citoyens de Grenoble en commun :

lafabrique.grenobleencommun.fr

Logo de Grenoble en Commun

Dans le cadre de l’appel lancé par Grenoble en Commun à construire un projet citoyen solidaire et écologiste pour l’avenir de Grenoble et de sa métropole, plusieurs rencontres et ateliers ont été organisés avec les citoyen.ne.s. La plateforme a servi à nourrir ces débats et ses rencontres. Les habitant.e.s ont déposé plus de 200 propositions et ont soutenu ou commenté les propositions. Ses propositions ont constitué le socle du programme présenté aux Grenoblois.e.s. pour les élections municipales de 2020. 

Le programme a reçu le soutien de 53% des suffrages exprimés au second tour des élections municipales de 2020.

Plus d’informations sur la plateforme de participation de grenoble en commun : https://opensourcepolitics.eu/project/grenoble-en-commun/


Victoire de la  liste citoyenne et sans étiquette Réveillons Annecy aux élections municipales 2020 :

fabriquecitoyenne.reveillonsannecy.fr

Réveillons Annecy
Logo de Réveillons Annecy !


Le collectif Action commune a fait appel à Open Source Politics pour lancer la plateforme de la Fabrique citoyenne d’Annecy dont le projet était d’accompagner l’émergence de listes citoyennes pour les élections municipales de 2020. 

La démarche d’Action commune était ouverte et non-partisane. La liste Réveillons Annecy a ainsi réuni 60 citoyen.ne.s et élu.e.s de différents horizons dont la priorité était l’urgence climatique, sociale et démocratique. Les groupes de travail composés de citoyens et d’élus ont permis d’identifier 10 thématiques du futur projet politique. Ces thématiques ont été présentées sur la plateforme participative Réveillons Annecy. Les annéciennes et annéciens ont ainsi eu l’opportunité de réagir et partager leurs idées sur la plateforme. 

Cette démarche a permis à a liste Réveillons Annecy d’atteindre une score de 44 % aux municipales de 2020.

Plus d’information sur la plateforme de participation de Reveillons Annecy : https://opensourcepolitics.eu/project/reveillons-annecy/

Le Printemps Marseillais et la participation citoyenne d’entre deux tours :

laparoleestavous.printempsmarseillais.fr

Printemps Marseillais
Logo du Printemps Marseillais


Le Printemps Marseillais est un mouvement formé suite à un appel à l’union des forces de gauche et écologistes. Open Source Politics a été mandatée pour mettre en place la plateforme participative du Printemps Marseillais. La plateforme visait à inclure la société civile et permettre à un large public de contribuer à l’élaboration du programme. Toutefois, les organisateurs avaient conscience de la fracture numérique. C’est la raison pour laquelle des ateliers participatifs avec les habitant.e.s des quartiers ont été organisés dans le but d’alimenter la plateforme avec les opinions des publics éloignés.

Grâce à ce programme, le Printemps Marseillais est arrivé en tête au premier tour des municipales 2020. Pendant l’entre-deux-tours et le confinement, une réflexion a été lancée sur la plateforme pour adapter le programme aux nouveaux enjeux. En conséquence, Le Printemps Marseillais s’est fortement appuyé sur La plateforme La Parole pour solliciter l’avis des électeurs. La plateforme a ainsi permis aux marseillais.e.s de continuer à proposer leurs idées pour la ville pendant le confinement.

Lors du second tour, le Printemps Marseillais a remporté les élections avec 40% des voix. 

Plus d’information sur la plateforme de participation du Printemps Marseillais : https://opensourcepolitics.eu/project/printemps-marseillais/

Quel avenir pour ces plateformes ?

Tandis que la période de campagne électorale incite les mouvements politiques à mettre en place une plateforme participative, on peut s’interroger sur son utilité par la suite. Toutefois, Decidim est bien plus qu’un simple outil de co-construction d’un programme politique. Il existe en effet de nombreux cas d’usages et de fonctionnalités particulièrement utiles pour engager les citoyennes et citoyens dans la vie politique. Par exemple, la liste Printemps Marseillais s’est engagée maintenir la plateforme La Parole est à vous dans le but d’impliquer les citoyen.ne.s dans la gestion et la gouvernance de la ville de Marseille. Les élu.e.s ont ainsi déclaré vouloir faire de la plateforme un outil de transparence et de suivi des engagements de campagne.

L’avenir des plateforme d’Annecy, de Grenoble, et de Lyon n’a pas été clairement défini par les nouveaux élu.e.s à ce jour. Toutefois, l’accompagnement réalisé par Open Source Politics permet faire évoluer ces plateformes vers de nouveaux usages. Par exemple, Decidim permet en effet de mettre en place un budget participatif ou une boîte à idées. Les élu.e.s pourront ainsi faire perdurer la participation des citoyen.ne.s et les impliquer toujours un peu plus dans les décisions locales.


Des mandats reconduits grâce aux outils participatifs ?

Plusieurs listes candidates aux municipales avait déjà fait appel à Open Source Politics pour inclure les citoyennes et citoyens dans les choix de politique publique à l’aide de Decidim.

La plupart des élus que Open Source Politics a accompagné dans des projets participatifs ont été reconduit dans leurs mandats par les électeurs. Les électeur.e.s semblent donc accorder davantage leur confiance lorsque l’élaboration du programme est ouverte.

Serait-ce la preuve que l’association des citoyen.ne.s aux décisions est un moteur de confiance ? Histoire à suivre…

En guise de conclusion, vous pouvez découvrir les plateformes que nous accompagnons depuis déjà plusieurs années, et qui ont pu expérimenter plusieurs formes de concertations : 

Découvrez notre

newsletter !

 

Votre nouveau rendez-vous mensuel sur toute l'actualité Decidim en français et bien plus...

 

Félicitation ! vous êtes désormais inscrit à notre newsletter !