Dans les médias

Budget participatif, espaces de concertation, appel à idées, référendum… la plate-forme numérique propose toutes les solutions de participation habituels, mais elle a la particularité de s’inscrire dans une démarche de « communs numériques », conçus sous licence libre, c’est-à-dire que leur code est ouvert. Un gage de transparence pour ses créateurs, et aussi un moyen de mutualiser l’outil qui peut être copié gratuitement et amélioré par d’autres acteurs, dans le cadre d’un « contrat social ».

Claire Legros

Journaliste, Le Monde

« Decidim s’affirme aujourd’hui comme un véritable commun numérique. Preuve en est, un nombre croissant d’acteurs publics utilisent Decidim à l’international (en France, en Finlande, en Belgique, au Mexique, etc.) et l’adaptent à leurs usages, également séduits par la grande modularité de la plateforme numérique et la palette de fonctionnalités participatives proposées. »

Mission Société Numérique

Rapport "Penser ensemble le numérique", Labo Société Numérique

« La plateforme Decidim (« Nous décidons » en catalan) est l’un des projets les plus emblématiques dans l’écosystème des technologies civiques. Né à Barcelone et d’abord financé par la municipalité, il est construit depuis ses origines sur le modèle d’un commun. Le code source de Decidim est mis à disposition sous licence GNU GPL, qui permet la réutilisation et l’évolution du programme à condition d’en partager à l’identique les modifications. Mais Decidim va plus loin en adjoignant aux clauses de la licence, l’adhésion à un contrat social, fixant les « garanties démocratiques » supplémentaires devant être respectées en cas d’usage de la plateforme. »

CNIL

Rapport "Civic Tech, données et Demos"

Decidim Day 2019

RCS Paris 820 412 161
32 rue des Cascades
75020 Paris (France)

contact@opensourcepolitics.eu

Suivez nous !

Besoin d'une explication, d'une démo

Laissez nous votre contact nos équipes vous recontacterons dans les plus brefs délais pour fixer un rendez-vous.

Nous vous recontacterons au plus vite.