Politique publique de la donnée

Politique publique de la donnée

 Le parlement lance une plateforme participative sur l’ouverture des

données publiques 

La mission Politique publique de la donnée, a été confiée par le Premier Ministre au député Éric Bothorel et au Ministère de l’Economie et des Finances. Ils ont choisi de mettre en place la plateforme participative du projet sur l’outil Decidim

L’objectif ? Faire l’état des blocages de la politique de la donnée en France et collecter un maximum de contributions pour proposer des solutions concrètes à mettre en place dans les mois à venir.

La mission a rendu son rapport en décembre 2020, en faisant un constat de l’état actuel de l’ouverture des données publics.

Incubateur ANCT

L’accompagnement

d’Open Source Politics

Le projet a été confiée par le Premier Ministre au député Eric Bothorel et au Ministère de l’Economie et des Finances. Il fût accompagné de Stéphanie Combes, directrice générale du Health Data Hub, et Renaud Vedel, coordonnateur national pour la stratégie en IA. Plusieurs services de l’administration apportent leur concours à la mission

Le projet présente un double intérêt. Premièrement, il montre qu’on peut dépasser les formats politico-institutionnels classiques en ouvrant une mission à une participation plus large, en ciblant pertinemment les acteurs associatifs, économiques et citoyens. Cette plateforme montre qu’on peut utiliser le module propositions de plusieurs manières différentes dans une seule et même concertation.

Le projet de consultation s’est déroulé en 3 étapes : 

1. Recueil des différents constats sur la politique publique des données actuelle

2. Recueil des contributions aux cas d’usage.

3. Synthèse de la consultation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment nous avons

déployé Decidim

Cette plateforme a permis aux citoyens, aux associations et aux acteurs socio-économiques concernés d’enrichir le travail de la mission “Politique publique de la donnée”.

3 démarches participatives parallèles ont structuré une concertation associant aux travaux de la mission les contributions des citoyens, des associations et des acteurs privés :

– le recueil de réactions aux constats du rapport d’étape

– les contributions libres 

– le recueil de réactions à des cas d’usage identifiés d’utilisation de la donnée

Les clés du succès : 

  • Un module propositions utilisé de plusieurs manières  
  • Un ciblage pertinent des publics intéressés, même sur un sujet complexe 

 

    Voir plus de projets

    Plus d’une cinquantaine d’organisations nous font confiance

    Open Source Politics

    RCS Paris 820 412 161 32 rue des Cascades 75020 Paris (France) contact@opensourcepolitics.eu

    Suivez nous !

    Redesigning Safeschools PXU

    Redesigning Safeschools PXU

    Le Participatory Budgeting Project

    organise 3 budgets participatifs

    pour la PXU

    Le Participatory Budgeting Project organise 3 budgets participatifs en parallèle pour Phoenix Union High School District (PXU), un quartier scolaire exclusivement réservé aux écoles secondaires à Phoenix, Arizona.

    Ce projet s’inscrit dans le mouvement « Defund the Police » qui prend son envol actuellement dans plusieurs villes états-uniennes. En effet, l’enveloppe de $2M allouée aux budgets participatifs provient directement des fonds de la police scolaire.

    Dans ce contexte, les étudiants, parents et enseignants pourront collectivement allouer cette enveloppe budgétaire pour les projets permettant de sécuriser les écoles de ce quartier ; actuellement victimes de violences policières.

    Grâce à l’outil Decidim, chaque public (étudiants, parents et faculté) aura un espace dédié à son budget participatif.

    Ce projet est le fruit d’une collaboration entre Open Source Politics 🇫🇷 et Pipeline to Power 🇺🇸

    Incubateur ANCT

    L’accompagnement

    d’Open Source Politics

    Nous accompagnons depuis 4 mois mois le PXU dans la mise en place de leurs budgets participatifs. Ce troisième cas d’usage aux États-Unis (après New York et Chicago) met en lumière le mouvement « Defund the Police » : un mouvement aux États-Unis qui se bat contre les violences policières par la redistribution de l’enveloppe budgétaire des forces de l’ordre vers des projets d’intérêt général.

    En collaboration avec Pipeline to Power, nous accompagnons les équipes de PBP et de PXU dans la prise en main de Decidim, dans la réflexion autour des mécanismes de mobilisation dans la configuration de l’ensemble du projet à travers la fonction de participation fournie par l’outil Decidim. 

    Actuellement, chaque comité (représentants des parents, des étudiants et de la faculté) organise une première phase de discussion autour des besoins en matière de sécurité dans les écoles. Cette phase de needs assessment sera suivie d’une phase d’idéation puis d’approfondissement de ces idées et enfin de votes.

    Ce travail en partenariat aboutira à un lancement de la phase de collection d’idées dans les prochaines semaines. Nous sommes ravi.e.s d’accueillir le PXU dans la communauté Decidim.

    Nous avons acquis une structure et une méthode efficaces du fort de notre expérience accumulée grâce à l’organisation d’une dizaine de budgets participatifs à l’aide des outils Decidim. Ce projet avec le PXU et le PBP nous a permis de renouveler des pratiques de mobilisation et d’adapter Decidim à un contexte nouveau.

      Comment nous avons

      déployé Decidim

      Nous adaptons l’outil Decidim à ces enjeux :

      • Les étapes permettent de garantir une transparence du processus entre les publics (étudiants, parents et faculté) et le PXU ;
      • Les espaces de documentation donne un accès égal à l’information ;
      • La charte graphique sera adaptée pour chaque public et sera déclinée sur la plateforme ;
      • Un espace supplémentaire de discussion est créé pour chaque comité de représentants ;

      Ce projet est également pour nous l’occasion d’utiliser l’intégration avec l’outil Pol.is que nous avons développée. Pol.is permet de recueillir et d’analyser des contributions en temps réel grâce à des statistiques avancées et au machine learning.

      Voir plus de projets

      Plus d’une cinquantaine d’organisations nous font confiance

      Open Source Politics

      RCS Paris 820 412 161 32 rue des Cascades 75020 Paris (France) contact@opensourcepolitics.eu

      Suivez nous !

      Le budget participatif de Chicago

      Le budget participatif de Chicago

      UIC Great Cities Institute lance un budget participatif pour la ville de Chicago

      Le UIC Great Cities Institute organise le budget participatif de la ville de Chicago.

      Grâce à l’outil Decidimchaque ward (quartier de Chicago) aura son espace dédié pour son budget participatif et les résidents pourront collectivement allouer une enveloppe budgétaire d’environ $1,5M par ward pour les projets qui répondent à leurs besoins et leurs intérêts et qui renforcent l’engagement des résidents dans toute la ville.

      Ce projet est le fruit d’une collaboration entre Open Source Politics 🇫🇷 et Digidem Lab 🇸🇪 

      Incubateur ANCT

      L’accompagnement

      d’Open Source Politics

      • Nous accompagnons depuis 5 mois mois le Great Cities Institute UIC de la ville de Chicago dans la mise en place de leur budget participatif.
      • Ce second cas d’usage aux États-Unis (après New York) met à nouveau un accent fort sur l’inclusion avec une stratégie de mobilisation unique à chaque ward.
      • En collaboration avec Digidem Lab, nous mettons en place des ateliers et des formations avec l’équipe UIC pour une meilleure gestion des différentes étapes du budget de participation, réfléchir au mécanisme de mobilisation, et configurer l’ensemble du projet à travers la fonction de participation fournie par l’outil Decidim .
      • Ce premier projet s’inscrit dans une série de budgets participatifs et dans une démarche globale de participation de la ville de Chicago. Grâce au travail du groupement de partenaires et malgré un contexte de sanitaire qui force l’adaptation des processus participatifs traditionnels, cette série d’ateliers aboutira à un lancement de la plateforme cet été. Rendez-vous sur cette page pour retrouver le lien de la plateforme quand elle sera aboutie. Nous sommes ravi.e.s d’accueillir la ville de Chicago dans la communauté Decidim.
      • Nous avons acquis une structure et une méthode efficaces du fort de notre expérience accumulée grâce à l’organisation d’une dizaine de budgets participatifs à l’aide des outils Decidim. Ce projet avec UIC nous a permis de renouveler des pratiques d’inclusion et d’adapter Decidim a un contexte nouveau. 
      • La structure du site et les contenus ont été pensés et adaptés pour les 10 wards qui seront actifs pour la première phase. Le résultat : chaque ward aura un espace dédié à son budget participatif avec des processus qui se différencient par leurs étapes, leurs méthodes de participation, leurs publics et leur calendrier.

      Comment nous avons

      déployé Decidim

      Nous adaptons l’outil Decidim à ces enjeux :

       

      • Les étapes permettent de garantir une transparence du processus entre les habitant.e.s et la ville ;
      • Les espaces de documentation donne un accès égal à l’information ;
      • La charte graphique sera adapté à chaque ward et sera déclinée sur la plateforme ;
      • Le processus de connexion et de vote garantira une démarche inclusive ;
      • La plateforme sera disponible en plusieurs dizaines de langues pour permettre la participation de la population multilingue de Chicago ;

      Voir plus de projets

      Plus d’une cinquantaine d’organisations nous font confiance

      Open Source Politics

      RCS Paris 820 412 161
      32 rue des Cascades
      75020 Paris (France)

      contact@opensourcepolitics.eu

      Suivez nous !

      L’incubateur des territoires de l’ANCT

      L’incubateur des territoires de l’ANCT

      Un budget participatif pour financer des logiciels libres pour les collectivités territoriales

      L’Incubateur des Territoires de l’ANCT a lancé un budget participatif d’une enveloppe de 30 millions d’euros dans le cadre du plan France Relance pour financer des logiciels libres et open source.

      L’objectif est de développer ou d’accélérer une dizaine de services numériques répondant aux besoins des collectivités territoriales.

      Pour ce faire l’ANCT a lancé une consultation nationale auprès des collectivités territoriales et des groupements de collectivités pour identifier les services numériques existants et les besoins à prendre en charge.

      Incubateur ANCT

      L’accompagnement

      d’Open Source Politics

      En appui d’une équipe projet très compétente issue de l’Incubateur des Territoires, nous avons accompagné l’équipe sur la conception de la démarche et ses différentes phases.

      Une fois la démarche lancée nous avons mis en place des rapports hebdomadaires personnalisés permettant de suivre l’évolution de la participation sur la plateforme.

      Précision importante : le projet va permettre de promouvoir et financer des solutions libres et open source !

      Thread Twitter ANCT

      Comment nous avons

      déployé Decidim

      Pour recueillir les besoins en solutions numériques et les solutions existantes, la plateforme de consultation de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires utilise 2 modules propositions. Le comparateur permet d’éviter les doublons et les soutiens permettent d’identifier les besoins les plus populaires.

      Capture module proposition ANCT

      Voir plus de projets

      Plus d’une cinquantaine d’organisations nous font confiance

      Open Source Politics

      RCS Paris 820 412 161
      32 rue des Cascades
      75020 Paris (France)

      contact@opensourcepolitics.eu

      Suivez nous !

      Assemblée Nationale – Pétitions en ligne

      Assemblée Nationale – Pétitions en ligne

      L’Assemblée Nationale lance son ambitieuse plateforme de pétitions en ligne

      Impactons-CNDP

      Le site de pétition de l’Assemblée Nationale va permettre aux citoyens français de déposer pour la première fois des pétitions entièrement dématérialisées.

      Grâce au mode anonyme de France Connect il sera possible de signer des pétitions  de manière anonyme. Une garantie de sécurité pour les données personnelles.

      Si une pétition dépasse 100 000 signatures elle sera évaluée par une commission. Si elle dépasse les 500 000 elle pourra être débattue en séance publique.

      L’accompagnement d’Open Source Politics

      Après avoir accompagné le Sénat dans la mise en place de son service de pétitions dématérialisées, l’Assemblée Nationale a fait appel à nos services pour mettre en place un service similaire adapté à son fonctionnement.

      Dotée d’un cahier des charges  bien précis et inspiré de différents exemples français et internationaux, nos équipes ont attaqué les développements de ce projet ambitieux  au moment où la France a été confinée à cause du COVID. Après 6 mois de développement en collaboration étroite avec les équipes informatiques et la séance de l’Assemblée Nationale.

      Les contraintes étaient multiples :

      • Le fonctionnement par commission;
      • Les contraintes de performances liée au fort trafic attendu;
      • Les adaptation graphiques nécessaires.

      C’est dans une logique de coopération que nous avons réussi à relever ce challenge. D’un point de vue technique les échanges avec les équipes de l’Assemblée Nationale, avec la communauté Decidim et avec les concepteurs (Andrew White, CTO chez Unboxed) du site de pétitions du Parlement Britannique, qui fonctionne également sur Ruby on Rails, ont été extrêmement riches et nous ont permis de faire gagner en robustesse le logiciel Decidim.

      Comment nous avons déployé Decidim

      La plateforme de  pétitions de l’Assemblée Nationale utilise le module « Initiatives » de Decidim qui permet de mettre en place un droit d’interpellation.

      La plateforme dispose de deux boutons d’authentification France Connect :

      • L’un pour signer de manière anonyme, aucune donnée personnelle n’est récupérée chez France Connect;
      • L’autre pour déposer une pétition qui récupère les informations de base pour identifier l’auteur et vérifie que l’utilisateur est majeur;

      Nous avons développé un système de tri et d’attribution des commissions afin de refléter les particularités du règlement encadrant les pétitions à l’Assemblée Nationale.

      Voir plus de projets

      Plus d’une cinquantaine d’organisations nous font confiance

      Open Source Politics

      RCS Paris 820 412 161
      32 rue des Cascades
      75020 Paris (France)

      contact@opensourcepolitics.eu

      Suivez nous !