Open Source Politics dans les médias

Budget participatif, espaces de concertation, appel à idées, référendum… la plate-forme numérique propose toutes les solutions de participation habituels, mais elle a la particularité de s’inscrire dans une démarche de « communs numériques », conçus sous licence libre, c’est-à-dire que leur code est ouvert. Un gage de transparence pour ses créateurs, et aussi un moyen de mutualiser l’outil qui peut être copié gratuitement et amélioré par d’autres acteurs, dans le cadre d’un « contrat social ».

Claire Legros

Journaliste, Le Monde

Nos derniers communiqués de presse